Les Héroïnes

Les Héroïnes

Une nihiliste

Sophie KOVALEVSKAIA

05/11/2015

Traduit du russe par Michel Niqueux. Introduction de Michel Niqueux.

Vera, élevée dans le meilleur monde provincial, monte à Saint-Pétersbourg non point pour faire un beau mariage mais pour s’engager comme tant d’autres jeunes filles de sa génération (nous sommes dans les années 1860) auprès des révolutionnaires d’alors. Déçue par la médiocrité de leur contestation, elle se destine en songe à une mission plus haute. La réalité finit par la lui offrir. Assistant au procès d’une poignée d’agitateurs promis à de lourdes condamnations, elle s’entiche de l’un d’eux et décide de le suivre jusqu’au fond de la Sibérie.

Dans la même thématique