Nuits d'Orient

Nuits d'Orient

Un jardin à Téhéran

Shusha GUPPY

22/10/2012

Traduit de l’Anglais (Royaume-Uni) par Isabelle Chapman

L’auteur se remémore ses années d’enfant, puis d’adolescente, passées dans une vieille demeure du Téhéran de l’après-guerre à une époque où religion, tolérance et art de vivre s’accordaient encore au rythme oriental des fêtes et des saisons.

Un récit au parfum de paradis perdu que la presse anglo-saxonne salua comme l’œuvre d’un nouveau Tchekhov. Il a aussi reçu le Prix des Lectrices de Elle en 1996.

Dans la même thématique