Les Contemporains

Les Contemporains

Un doux parfum de mort

Guillermo ARRIAGA

05/06/2015

Traduit de l’Espagnol (Mexique) par Francois Gaudry

Un petit village du Mexique profond, un cadavre de jeune fille, un assassin trop malin pour se faire attraper, un autre « assassin » – innocent, celui-ci – que chacun voudrait voir attraper à la place du vrai, quelques flics corrompus jusqu’à la moelle… et un brave garçon, Ramón Castaños, dont le plus grand malheur est d’être timide. L’ennui pour lui c’est que la morte que l’on a retrouvée, et que les bonnes gens de l’endroit entendent bien qu’il la venge, n’est autre que sa prétendue dulcinée.

Polar dévoyé, conte d’amour et de mort, vaudeville sanglant arrosé de tequila : un roman d’une noirceur sans mélange.

Ils en parlent …

« Immense succès en Amérique latine, où il est sorti en 1994, ce deuxième roman du Mexicain Guillermo Arriaga garde une saveur intemporelle, drôlement pimentée. »

Delphine Peras. L’Express.

Dans la même thématique