Les Classiques

Les Classiques

Moby Dick

Herman MELVILLE

21/03/2011

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Armel Guerne

Moby Dick, c’est la monstrueuse baleine blanche, l’incarnation du Mal, cette figure de l’obsession et du double qui, des profondeurs glacées, accompagne le capitaine Achab habitué en surface aux combats titanesques des océans. Moby Dick est ce chef-d’œuvre que tout le monde peut lire comme le plus formidable des romans d’aventures ; la quête aussi d’une humanité embarquée de force à bord d’une histoire qui reste pour elle un mystère…

Ils en parlent …

« Lire Moby Dick ? Ce n’est pas seulement faire provision d’embruns et de bourlingue. C’est se frotter au roman le plus mythique des lettres américaines. »

André Clavel. Lire.

 

« L’un des mythes les plus bouleversants qu’on ait imaginés sur le combat de l’homme contre le mal. »

Albert Camus.

 

« La traduction de Moby Dick par Armel Guerne, qui vient de ressortir aux Éditions Phébus, introuvable depuis les années cinquante, est, d’après les spécialistes, la meilleure qui ait jamais été faite de ce roman considéré comme le plus grand roman américain. »

Jean Loiseau. Thalassa (France 3).

Dans la même thématique