Sur la route

Sur la route

L’Inde (sans les Anglais)

Pierre LOTI

09/10/2008

« C’est en considérant l’Inde comme un pays imaginaire qu’on s’approche le plus de la réalité », affirmait le philosophe Jean Grenier. S’il est un récit de voyage répondant à merveille à ces exigences c’est bien L’Inde (sans les Anglais), tant ce texte regorge de couleurs, de contrastes, de fragrances, mais aussi de mysticisme et de terrifiantes descriptions de la misère.

Ce voyage entamé par Loti à la fin de l’année 1899 nous est présenté sous une forme qui respecte peu la chronologie, mais l’oriente définitivement vers la quête religieuse.

Dans la même thématique