Jack London

Jack London

Le vagabond des étoiles

Jack LONDON

06/10/2000

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Louis Postif, Paul Gruyer et François Postif. Préface de Francis Lacassin.

Injustement condamné et confiné dans l’espace le plus surveillé d’une prison, Darrell Standing, sorte d’alter ego de London (lui-même incarcéré en 1894), va réussir l’exploit de s’évader !

Il le fait magistralement en revivant par la pensée ce que furent ses vies antérieures : naufragé sur une île déserte, légionnaire en Palestine, viking à bord d’un vaisseau guerrier, gamin assistant au massacre d’une caravane de pionniers ou même époux d’une princesse coréenne…

Des situations radicales où le héros témoigne de la folie des hommes et où London donne à nouveau la mesure d’un talent hors-norme.

Ils en parlent …

« Son dernier acte de militant socialiste, son dernier grand roman, l’un de ses chefs-d’œuvre avec Martin Eden […] son testament littéraire et philosophique. »

Francis Lacassin.

Dans la même thématique