Nuits d'Orient

Nuits d'Orient

Le plaisir après la peine

Anonyme

04/01/2018

Traduit du Turc par Joseph-Adolphe Decourdemanche

Si les Mille et Une Nuits n’ont jamais cessé d’avoir leur place sur les tables des libraires, Le plaisir après la peine en surprendra plus d’un par sa verve revendicatrice, et ses résonances féministes.

François Pétis de La Croix, contemporain d’Antoine Galland, sut mieux que tout autre voir les qualités de ce volume raffiné puisqu’il en fit la matrice de son livre Les Mille et Un Jours, longtemps donné comme une traduction du persan.

Dans la même thématique