Libertinages

Libertinages

La Prairie parfumée où s’ébattent les plaisirs

Mouhammad AL-NAFZÂWÎ

11/08/2011

Aussi fameux que Les Mille et Une Nuits, ce classique absolu de l’érotisme a été traduit en bien des langues et autant de fois trahi. La première édition de ce chef-d’œuvre établie en 1850 a été réalisée à partir d’un texte fabriqué de toutes pièces pour complaire à un officier de l’armée française d’Algérie.

Fidèle aux manuscrits originaux, cette nouvelle version permet la découverte d’un livre d’enseignement où se mêlent dans un heureux désordre des considérations sur l’art de « conjoindre » et d’en tirer plaisir, sur les mets qui incitent à l’amour, sur la perfidie des femmes, la présomption des hommes et enfin des contes qui enchanteront tous ceux ayant goûté, ne serait-ce qu’une fois, la saveur unique des récits érotiques arabes : une ode aux plaisirs pour une approche totalement déculpabilisée de la sexualité.

Dans la même thématique