Sur la route

Sur la route

La mémoire du fleuve

Christian DEDET

04/07/2012

La mémoire du fleuve a remporté le Prix des libraires en 1985.

Combat d’un éléphant happé par un anaconda alors qu’il se baignait dans le fleuve. Vers la dixième heure de cette lutte de titans, l’éléphant traîna enfin le serpent de 15 mètres sur la berge pour le piétiner de fureur… Telle est l’Afrique que raconte Jean Michonet, fils d’un normand et d’une métisse née du peuple Myéné ; une Afrique fabuleuse des forêts et des rivières, des clairs-obscurs et des lianes déchirées par des galops d’apocalypse…

Ils en parlent …

« L’Afrique comme on ne l’avait sans doute jamais dite. »

Michel Le Bris.

 

« Ce livre vaut tous les voyages !… On dévore La Mémoire du Fleuve à toute allure, porté par des aventures qui se succèdent sans relâche… Un témoignage hurlant de vérité. »

Jean-Pierre Enard. VSD.

 

« Reste un livre sans phrases vaines, sans pathos – bouleversant. À ce point pudique, et d’une langue si exacte que l’on ose à peine lui accoler quelques superlatifs, et le dire un chef-d’œuvre. Et pourtant !… Reste l’Afrique, comme on ne l’avait sans doute jamais dite. »

Michel Le Bris. Le Nouvel Observateur.

Dans la même thématique