Les Classiques

Les Classiques

La guerre des femmes

Alexandre DUMAS

09/07/2010

Vers la fin de ces années 1840 qui seront pour lui comme une allée royale balisée de chefs-d’œuvre, Alexandre Dumas imagine un roman qui serait l’équivalent féminin de ses chers Mousquetaires.

Nous sommes en 1650 et deux amazones pleines de panache s’opposent, tant par leurs caractères que par leurs convictions. La brune Nanon de Lartigues, ensorceleuse et fougueuse maîtresse du duc d’Épernon, fidèle à Anne d’Autriche et à Mazarin, affronte la blonde et délicate Claire de Cambes, qui sait déployer des trésors de courage pour soutenir les princes révoltés réunis autour de Condé. Ces mousquetaires en jupon ne renonceront à aucune manœuvre pour faire triompher leur cause.

Jeux de masque, passages dérobés, quiproquos, liaisons impossibles, loyauté jusque dans la mort : tous les ingrédients sont là, et comme soutenus par une ombre tenace de tristesse, car l’on pressent un funeste dénouement. Or Dumas n’est jamais si grand que dans ces fins de partie où tout s’avère perdu.

Dans la même thématique