Les Contemporains

Les Contemporains

Inishowen

Joseph O'CONNOR

14/05/2003

Traduit de l’Anglais (Irlande) par Pierrick Masquart

Un homme est abordé en pleine rue par une inconnue, élégante, qui lui parle d’une voix rauque avant de s’effondrer à ses pieds comme disjonctée sous l’effet d’un court-circuit. Ainsi débute le récit de ce qui pourrait bien être un Tristan et Iseut à la mode irlandaise. Le lecteur assiste à la rencontre entre une Américaine qui se pense condamnée et un flic abîmé par la vie, fatigué de se battre à Dublin contre une mafia locale décidée à lui faire la peau. Ils vont tisser un lien aussi fort qu’improbable et croiront trouver refuge en un lieu de paix et de beauté. À Inishowen pourtant, le sang coule tout aussi bien qu’ailleurs…

Ils en parlent …

« O’Connor n’a rien perdu de sa verve caustique. Le cœur (c’est bien le mot) de l’intrigue reste toutefois cette rencontre salvatrice de deux êtres en perdition, relatée avec une patiente précision et une infinie compassion. Niall Williams rencontrant Roddy Doyle, en quelque sorte, dans le décor inoubliable d’une Irlande de misère, de fureur et de sang que O’Connor raconte comme personne. »

Bernard Quiriny. Chronic’Art.

 

« Peu d’écrivains savent évoquer comme lui l’amertume et la rage de vivre, l’angoisse et la colère aussi… Résultat : un véritable relevé topographique du cœur humain. »

Herald Tribune

Dans la même thématique