Les Amants Légendaires

Les Amants Légendaires

Floire et Blanchefleur

Robert d'ORBIGNY

13/09/2018

Traduit de l’ancien français par Jean Marchand

Composé aux alentours de 1160 et attribué par les médiévistes contemporains à Robert d’Orbigny, ce récit s’inspire d’un conte des Mille et Une Nuits (Neema et Noam).

Il rapporte des amours enfantines contrariées et met en scène un couple inattendu : le fils d’un prince sarrasin et la fille d’une esclave chrétienne, qui se ressemblent comme frère et sœur et font ensemble leur apprentissage des lettres et de l’amour. Après la séparation imposée par les parents de Floire et une série d’épreuves qui déplacent l’action vers l’Orient et ses merveilles inquiétantes, les deux jeunes gens finissent par se retrouver et par s’unir à Babylone.

L’action s’enrichit de motifs descriptifs qui deviendront classiques (la description du verger de l’émir de Babylone) et fait de l’Orient un nouvel espace littéraire que l’on peut qualifier d’exotique. L’existence de nombreuses traductions et adaptations témoignent du succès qu’a connu ce récit dans toute l’Europe médiévale.

Dans la même thématique