Sur la route

Sur la route

Aussi loin que mes pas me portent

Josef Martin BAUER

05/05/2011

Traduit de l’allemand par Philippe Legionnet

Soldat allemand capturé en août 1945 par l’armée Rouge, Clemens Forell écopa d’une condamnation à vingt-cinq ans de bagne dans des mines de Staline. Y parvenir dans des wagons à bestiaux, à pied dans la neige et le vent fut déjà une épreuve mortelle pour bon nombre des prisonniers. Forell sera enfermé sous terre dans des conditions dantesques et n’aura de cesse de s’enfuir. De cette incroyable aventure humaine, il retiendra pourtant un amour sans mesure pour cette Sibérie qui l’aura tant fait souffrir ; une Sibérie rude au-delà de l’imaginable qui lui aura offert le plus incompréhensible des cadeaux : la vie.

Dans la même thématique