Nuits d'Orient

Nuits d'Orient

Absurdités et paradoxes de Nasr Eddin Hodja

Anonyme

01/02/2015

Traduit de l’Arabe par Jean Louis Maunoury. Édition préparée et présentée par Jean-Louis Maunoury.

– Qui a tué et dépecé mon mouton ? s’écrie-t-il furieux.

– C’est moi, maître, répond Hussein.

– Alors tu seras dépecé à ton tour en enfer ! Qui l’a fait cuire ?

– C’est moi, maître, répond Nasîmî.

– Alors tu cuiras en enfer ! Et toi, Nasr Eddin, qu’as-tu fait ?

– Moi, maître, j’ai seulement ri en les regardant.

– Eh bien, toi alors, tu riras jusqu’à la fin des temps.

Où nous retrouvons, toujours sur son âne juché, Nasr Eddin Hodja, personnage de légende issu du folklore arabo-musulman, pour de nouvelles aventures. Complément des Sublimes Paroles et Idioties, dans le respect de la tradition populaire, cet ouvrage restitue toute la saveur et l’irrévérence d’historiettes tour à tour morales, absurdes ou coquines composées entre les XIIIe et XVe siècles.

Dans la même thématique